ROADTRIP #2 À LA RÉUNION – BIENVENUE SUR LA CÔTE OUEST !

Vous venez de quitter La Possession ( oui, oui, si vous avez suivi avec attention mon premier roadtrip détaillé) et l’Ouest vous ouvre ses bras. Prenez votre temps et ne vous précipitez pas sur les plus jolies plages du lagon. Elles vous attendront. Prenez le temps de découvrir les hauteurs comme les profondeurs de l’île… et de son océan !

Les + de ce road trip dans l’Ouest de La Réunion, de Saint-Paul jusqu’à Saint-Leu : 

  • La zone Ouest est la principale zone balnéaire de l’île et rassemble les plus belles plages.
  • Très prisé des touristes, le territoire offre de nombreuses activités et infrastructures touristiques : vous n’aurez que l’embarras du choix.
  • Abritée du vent grâce aux montagnes, la météo y est, parait-il, plus plaisante…

Le – de ce road trip dans l’Ouest dans La Réunion, de Saint-Paul jusqu’à Saint-Leu : 

  • En saison haute, les spots et bonnes adresses sont vite pris d’assaut et on peut parfois, passer plusieurs minutes pour se garer ou se trouver un bout de sable…
  • Qui dit zone balnéaire, dit…hausse du tarif pour les hébergements notamment. Pensez à anticiper !

L’arrivée à Saint-Paul :
Du marché au point de vue du Maïdo : 2 000 mètres d’altitude.

Saint-Paul n’a pas toujours bonne réputation. La ville offre pourtant, en condensé, la quasi-totalité des atouts de La Réunion : un marché coloré et animé, un patrimoine historique, quelques jolies balades et l’un des points de vues les plus impressionnants de l’île : le Maïdo. Quand je vous disais de patienter un peu avant de glisser vos doigts de pieds dans le sable chaud…

  • Le Marché de Saint-Paul : chaud chaud les samoussas !
    Pour moi, l’un des atouts qui fait la réputation du marché réside dans son emplacement paradisiaque offrant la possibilité de venir déguster, tranquillement, quelques samoussas avec vue sur l’océan. Un must à faire tôt le vendredi. 300 exposants, de la couleur, de l’animation…mais des prix légèrement plus élevés.
  • Le Cap La Houssaye et sa savane : dépaysement et tortues au programme.
    En quittant Saint-Paul, par la route des plages, prenez le temps de vous arrêter sur le parking du Cap La Houssaye. C’est LE spot pour voir des tortues avec un peu de chance, et des baleines durant la saison avec un aperçu des falaises sauvages que peut vous proposer La Réunion. Traversez la route et remontez tranquillement la « savane » du Cap La Houssaye, une impression de Far West en quelques minutes !
  • Le point de vue du Maido : Mafate, facile !
    Saint-Paul propose l’un des points de vue les plus connus de l’île : le Piton Maïdo. Ce point de vue, à quelques 2 000 mètres d’altitude propose, avec un peu de chance (bon ok, beaucoup), une vue impressionnante sur Mafate, avec quelques ilets et, si vous avez un peu de chance (oui encore…), vous apercevrez le piton des Neiges. A faire très (très) tôt, plutôt en saison sèche et ne pas hésitez à rester un peu en haut : parfois il suffit de quelques secondes pour que la vue se dégage.L’astuce + : Personnellement, j’ai eu la chance de découvrir ce point de vue, un 1er janvier, après avoir réveillonné sur les plages du lagon : MAGIQUE.
  • Quelques balades à faire à Saint-Paul :
    On nous a recommandé cette route pour éviter certains bouchons, nous découvrons que ce parcours est souvent noté sur les guides. Le Chemin du Tour des Roches est une petite balade, en voiture ou en vélo, qui vous plongera un peu dans La Réunion Lontan avec un Moulin à eau, idéal pour un petit rafraîchissement.
    Le Cimetière Marin ou encore la Grotte des Premiers Français sont d’autres spots à faire à Saint-Paul. Je n’en garde pas forcément un souvenir impérissable, mais à chacun de se faire son opinion !

Saint-Gilles-les-Bains :
Zoreys-land a quand même du bon…

Saint-Gilles-les-Bains porte bien son nom. L’une des capitales de l’océan de l’île, c’est dans cette ville que vous trouverez l’un des ports de plaisance les plus importants de l’île avec toutes les activités maritimes que vous voulez. Si vous êtes de véritables petits poissons dans l’eau, ou sirènes – je vous laisse à votre propre jugement, Saint-Gilles-Les-Bains est fait pour vous. Allez hop, Nemo vous attend.

 

  • Ma plage coup de coeur : Boucan Canot. 
    Il y a quelques années encore, la plage était bondée. Aujourd’hui, les filets ne tiennent plus longtemps et il est désormais interdit de s’y baigner, même si un petit bassin y a été aménagé. Mais, pour moi, la plage est l’une des plus belles de l’île. Son sable, ce juste équilibre entre sa promenade animée et ses espaces encore sauvages, ses quelques filaos, la couleur de son eau…LE spot parfait pour boire quelques verres et admirer, parfois, des baleines (et oui encore !).
  • Cascade des 3 bassins : le spot le plus couru du Nord-Ouest.
    Officiellement, le spot n’est pas ouvert au public. Diverses rumeurs circulent à ce sujet, entre la qualité de l’eau ou les risques d’éboulis. Il n’en reste pas moins que cette petite balade vous permettra de vous rendre compte des époustouflantes cascades que recèle La Réunion. J’aime beaucoup le Bassin Malheur, celui situé au bout de la balade, pour la qualité et la couleur de son eau. Et il offre un point de vue formidable sur la cascade des aigrettes, située en contre-bas. Le Bassin Cormorans, le premier est certainement le moins fréquenté. Une balade qui vaut vraiment le coût mais à faire avec prudence.
  • Entre pêche aux gros, escapade en bateau et plongée sous marine : oui, La Réunion est tournée vers son océan.
    Il est certain que la crise de requin a marqué un coup d’arrêt aux activités de baignade dans l’océan et, par voie de conséquence, à ses plages. Mais La Réunion ne se laisse pas abattre. Nous avons eu la chance de découvrir à la fois une journée de pêche en pleine mer, observer des tortues jouer à cache-cache en baptême de plongée et admirer la parade des baleines : l’Océan vous offrira des expériences inoubliables et uniques : ne vous arrêtez pas à sa crise requin, par pitié !
    Toutes mes adresses et contacts sont à la fin de l’article.
  • Carpaccio de poisson frais et pina-colada : et si on passait aux choses sérieuses ?
    Épuisez après avoir salué Rosalie, la tortue que vous avez croisé à votre baptême ? Il est GRAND temps de prendre soin de vous. Commencez, tranquillement par opter par un cocktail les pieds dans le sable au bar Sauvage, sur la plage des Brissants. Ambiance festive le soir pour ce bar, joliment décoré et très tendance. Le Punch Coco Sauvage, recette secrète, est à tomber.
    Pour passer à table, vous n’aurez que l’embarras du choix en poussant jusqu’à la Saline. Parmi mes adresses préférées : Le Manta et sa terrasse magique à l’Hermitage, l’Uni-Vert pour sa décoration soignée et son ambiance reposante à la Saline, La Marmite pour son buffet à volonté de caris (très touristique, certes, mais, put**, qu’est-ce que c’est bon!)…
  • SI vous êtes plutôt cuisine à la maison – et que vous êtes rentrés bredouilles de votre journée pêche au gros, c’est au DCP, au Port de Saint-Gilles, que vous trouverez les meilleurs poissons, la pêche du jour au meilleur prix. Un must.

La Saline, l’Hermitage…
Le lagon de La Réunion vous ouvre ses coraux.

  • ENFIN ! Enfilez vos plus belles chaussures d’eau : les plages du Lagon sont la ! 
    Car oui, à La Réunion, il y a encore des kilomètres de plages sur lesquels vous pouvez vous baigner, protégés par la barrière de corail, le Lagon s’offre à vous. Vous aurez l’embarras du choix.
  • J’aime la plage de la Saline pour son eau en temps claire qui y est translucide, le sable clair et on a une réelle impression de plage paradisiaque, de carte postale. Plage plutôt tranquille. Le dimanche et les jours de fortes chaleurs, optez aussi pour l’Hermitage. Pour son ambiance, avec ses quantités de piques-niques créoles qui s’organisent sous les Filaos. Sur le chemin, arrêtez-vous à l’un des ronds points de l’Hermitage, achetez votre poulet grillé et dégustez-le à l’ombre sur la plage. Un plaisir…
  • Les activités ne manquent pas : nous avons testé le Kayak Transparent avec un guide à la découverte de la vie des coraux (activités très interessante, bon guide mais un prix légèrement trop élevé je trouve), une initiation au Paddle (gros coup de coeur pour cette activité qui offre un paranormal inégalé sur le lagon).
    Enfin, la Réserve Marine organise aussi toutes sortes de randonnées aquatiques dans les coraux, un beau moyen de sensibiliser le grand public sur un lagon qui ne semble pas en forme… N’oubliez pas : on observe mais on ne touche pas 😉 Toutes mes adresses et contacts sont à la fin de l’article. 

    Mon petit + : Planche Alizée, à la Saline, propose des formules Petit-Déj assez sympa pour débuter la journée de farniente sur la plage. Si l’accueil y est très chaleureux, le service en cabane l’est de moins en moins : dommage. Venir tôt. Bonne ambiance.

Saint-Leu :
La ville qui se vit…intensément ! 

J’aime cette ville pour ce qu’elle dégage, son animation, sa vie, son esprit tourné vers l’océan et la nature, son regard levé en l’air bien entendu. Saint-Leu se vit à fond, avec un rendez-vous hebdomadaire : la Rondavelle du Dimanche Soir. Une bonne occasion pour conclure ce second road-trip.

  • La plage de Saint-Leu
    Ce n’est, pour moi, pas la plus paradisiaque, mais l’immense plage de la ville offre cependant une diversité de sable et de paysage à l’image de La Réunion : au fur et à mesure que vous longerez la plage vers le Sud, petit à petit, le sable change de couleur. D’un blanc presque pur, il devient gris puis noir, basaltique. Un changement de décor, plus sauvage, qui permet à Saint-Leu d’offrir quantités de panoramas et d’ambiances différentes.
  • Rosalie la Tortue, vous vous en souvenez ?
    Mais si lorsque vous étiez en train de plonger à Saint-Gilles-Les Bains ! Sachez qu’elle vient peut-être de Kélonia, ce centre d’observatoire, de soin et de protection des tortues marines à La Réunion. Ancien lieu dédié à l’exploitation de ces animaux, le centre est aujourd’hui transformé en hôpital ou les pensionnaires aiment faire le spectacle dans leur bassin, en attendant une remise en liberté. Un bon concept, une belle activité pour une belle cause. À faire !
  • Bon alors, quand est-ce qu’on s’envoie en l’air ?
    Vous l’attendiez ! Moi aussi. Saint-Leu est l’un des spots les plus connus pour la pratique du parapente. La concurrence y est rude et vous n’aurez aucun mal à rapidement trouver une date, et même à négocier un peu… Décollage des Colimaçons de notre côté – 800 mètres – pour une vue époustouflante sur la Route des Tamarins, le lagon, sa barrière et même Rosalie (et oui encore elle), que nous avons eu la chance d’observer depuis les airs. Une sensation unique de liberté, de calme et de sérénité. Je recommande fortement !
  • La rondavelle du dimanche soir : ambiance et bonne humeur !
    C’est LE rendez-vous du dimanche soir dans l’Ouest. Les Rondavelles sont des petits kiosques-bars situés le long de la promenade du bord de mer. Le dimanche soir, la ville se transforme : concerts, animations complétés par des dizaines de stands de restauration rapide : il y en a pour tous les goûts dans une ambiance conviviale, détendue qui convient à la fois aux jeunes et aux familles. Un vrai plaisir, un rendez-vous à ne pas manquer !
  • D’autres conseils et adresses à Saint-Leu
    Le ZAT, petit restaurant de plage est un spot très appréciable le midi pour déguster, au frais, un tartare de thon à la coriandre. Accueil sympathique et détendu.
    Le souffleur de Saint-Leu est une attraction, à faire au couché de soleil lorsque l’Ocean est agité notamment, sur la route de l’Etang Salé après Saint-Leu. Un super spot pour de sublimes photos !
    Shame on me : le musée Stella Matutina est aussi situé à Saint-Leu, tout comme le Musée du Sel et le Jardin Botanique de La Réunion par exemple et je n’ai…jamais fait ces activités. C’est l’un des incontournables, alors je vous laisse à votre jugement et je me le cale dans mon planning aussi…

Les acteurs incontournables de votre road-trip :

  • On ne peux que saluer l’excellent travail de l’Office de Tourisme de l’Ouest : initiative et originalité, présence sur le web, diversité des activités : une mine d’informations.
  • Pour toutes vos réservations, hébergements comme activités, on apprécie également l’excellent travail de #explorelareunion qui vous dénichera des activités insolites, parfois hors des chantiers battus.
  • C’est un peu la bible de la randonnée à La Réunion : Randopitons.re vous donnera toutes les balades et conseils à faire sur l’île.

Les adresses utiles par ville

SAINT-GILLES-LES-BAINS :

  • Baptême de plongée : nous l’avons fait avec l’équipe de Bleu Marine. Un bon accueil convivial et une super expérience. Je recommande.
  • Sortie en bateau à la découverte des baleines : le Grand Bleu est LE bateau à grande capacité pour partir à la découverte des cétacés. Un bon rapport qualité/prix pour les familles. 30 € la sortie à la découverte des Baleines.
  • Pêche au gros : nous avons eu la chance de trouver de la place chez Pêche Sud Evasion en réservant…la veille de la sortie. Une expérience enrichissante avec une ambiance, parfois, un peu stressante. 100€ la demi-journée.
  • Pour le Kayak Transparent, nous sommes passés par  Kayak Transparent Réunion et on a pu bénéficié d’une initiation gratuite au Paddle. Un joli geste commercial et une équipe très sympa. Comptez 35€ la formule complète avec guide.

SAINT-LEU :

  • Kélonia, le temple des tortues marines. Entrée à 7 € il me semble et la possibilité, avec un peu de chance et d’organisation, d’assister à une remise en liberté de tortues. Assez rare !
  • Musée Stella Matutina / Musée du Sel / Jardin Botanique de La Réunion
  • On a eu la chance de voler avec Air Lagon Parapente : super équipe, prix remisé par groupe, supers accompagnateurs : je recommande fortement ! Comptez 80€ sans remise pour le vol d’une petite demi-heure.

1 Comment

  • Pierre 23 avril 2018 at 10 h 06 min

    vraiment magnifique, ça donne envie !

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :