Happy Holi : Célébrez la fête des couleurs en Inde !


Dans la suite du dossier sur l’Inde, aujourd’hui, laissez tomber les Colors Runs et autres festivals ou l’on se jette de la poudre de couleurs et faites le grand saut dans la VRAIE Fête des couleurs, Holi, en Inde. Holi a lieu dans toute l’Inde, avec une ferveur particulière dans le Nord, notamment à Mathura, ville de naissance de la divinité Krishna et à Vrindavan, dans l’État d’Uttar Pradesh, ou la divinité passa sa jeunesse.

C’est dans cette ville de Mathura avec ses 600 000 habitants que nous avons d’ailleurs célébré Holi, en mars dernier.
Suivez le guide !

Le programme de Holi

Durant cette fêtede Holi, pas moins de 5 choses sont célébrées comme l’amour universel, la victoire du bien contre le mal mais surtout l’équinoxe de printemps. Holi est un jour incroyable en Inde puisqu’il s’agit du seul jour, durant toute l’année, où toutes les castes se mélangent, où les barrières tombent. La célébration se déroule en deux temps principaux.

La veille, des feux sont allumés dans toutes les rues, clin d’oeil à Holika, une démone brûlée par Vishnu. Quand je vous disais que les légendes et histoires de dieux et déesses en Inde sont compliquées, c’est un euphémisme mais un bon guide vous expliquera les grands principe. Un excellent site existe à ce sujet également et je vous invite à le consulter attentivement avant votre voyage, www.atoi2voir.com. Bref, la veille a quelque chose d’un peu angoissant je ne vous le cache pas. Ces feux qui illuminent les rues créent une ambiance particulière dans la pénombre, avec ces chants et ces danses dont on ne comprend rien…

Le lendemain, changement d’ambiance. C’est à ce moment-là que commence, officiellement, le Festival des couleurs ! Tous les indiens s’aspergent de poudres de couleurs naturelles et d’eau dans la rue, dans les familles, dans les temples. On installe de la musique dans la rue, on y danse tous ensemble, dans une effervescence particulière, unique.

A ceux qui s’interrogent, nous avons posé la fameuse question aux indiens que nous avons rencontrés : d’après eux, les couleurs n’ont pas de signification particulière mais ce n’est pas ce qu’on peut lire sur les guides…A vous de vous faire votre opinion !

Récit – Holi à Mathura, une expérience unique.

Nous nous réveillons tôt pour profiter pleinement de notre journée. Tout de blanc vêtus, nous commençons à arpenter les rues. Nous découvrons, à notre grand désarroi, que la grande majorité des Indiens ne porte pas cette tunique blanche. Il s’agit surtout d’une tenue pour touriste mais elle possède un avantage, non négligeable : en portant du blanc, vous faites comprendre aux indiens que vous aussi, vous êtes bien décidés à jouer le jeu de la bataille de couleurs ! 

Très rapidement, nous nous retrouvons recouverts de la tête aux pieds de rouge, de bleu, de vert, de rose… Durant Holi, ne soyez pas surpris que l’on vienne vous serrer dans ses bras. Il existe en effet un geste, bien particulier lorsque vous souhaitez de la chance à votre interlocuteur. Il faut, dans un premier temps, mettre de la poudre sur sa main et venir caresser les deux joues de son interlocuteur, en lui souhaitant un « Happy Holi ». Ce geste se termine ensuite par une embrassade, de gauche à droite, qui vient illustrer tout le sens qu’on donne à cette festivité où les barrières sociales tombent. On intègre ainsi la personne dans son espace et on lui souhaite de la chance pour le reste de l’année.

On nous invite toute la journée à manger dans des restaurants de rue improvisés, on nous offre à boire aussi. Holi est un jour particulier où tout le monde peut boire de l’alcool avec exagération souvent, festivité oblige. Nous avons entendu quelques touristes un peu « chahutés » par l’excitation des indiens alcoolisés et maladroits dans leur rapport avec les femmes étrangères mais nous n’avons jamais ressenti un tel comportement à Mathura de notre côté….

Après avoir dansés et déambulés dans les parages du fameux Temple Krishna Janmabhoomi, lieu de pèlerinage majeur puisque c’est ici qu’est née la fameuse déesse Krishna, nous tombons sur un groupe d’indiens en moto qui nous propose de partir en balade avec eux, de venir découvrir leurs maisons, leurs familles. Un peu d’hésitation mais nous nous lançons. Nous voulons découvrir Holi comme il se doit, à nous de faire confiance. Cette journée fût l’une des plus emblématiques de notre séjour en Inde. Toute la journée, nous avons fait le tour des maisons, ou à chaque fois, des plateaux de pâtisseries indiennes nous attendaient. Pendant Holi, il est de tradition aussi de faire le tour des maisons pour déguster un plat typique, boire un tchai… Nous avons rencontré les ainés, nous les avons salués comme il faut, nous avons découverts des mets incroyables…

Quand vient la fin de la journée, nos hôtes indiens décident de se plier en quatre pour nous raccompagner à la gare, ils nous achètent même les billets de train, nous trouver le bon train, nous conseiller sur la suite de notre séjour. En effet, pendant Holi, tous les trains sont complets au départ et à l’arrivée de Mathura et dans la région tout entière. Ils nous accompagnent jusqu’au wagon et nous saluent de la main à notre départ, remplis d’émotion. Nous repartons avec des cadeaux, des souvenirs, des conacts et le cœur rempli de bons sentiments.

Mon conseil : pendant Holi, lâchez prise et laissez-vous porter par la ferveur des Indiens. C’est à ce moment-là que vous découvrirez le VRAI Holi !

 

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :