Vivre à La Réunion : mes conseils pratiques 1 an après mon installation

En octobre, 3 mois après mon installation, j’écrivais les premiers conseils pour oser s’installer sur l’île de La Réunion. Un article pratique, non exhaustif, mais qui posait déjà les premières bases pour une nouvelle vie sur ce petit paradis.

7 mois plus tard, il était temps de soulever quelques idées reçues. L’occasion d’un bilan, à mi-parcours presque, et de dresser, je pense, un portrait assez élogieux de La Réunion et de ses habitants.

Et puis la vie s’installe, des repères, le quotidien.

On s’y projette, on profite de ce cadre de vie qu’on sait, pour le moment, encore unique. Enfin, au fil des mois, la comparaison avec la Métropole s’estompe. On a conscient de cette chance de vivre sur ce bout de paradis, mais aussi des sacrifices qu’il faut faire pour cela. L’éloignement avec ses proches par exemple. On ne culpabilise plus. C’est un choix qu’on a fait, on l’a choisi.

Quelques jours après mon premier anniversaire sur l’île intense, et de mon anniversaire tout court, il était temps de vous fournir quelques conseils plus fournis issus d’expériences personnelles…

A vos notes, futurs zoreils de La Réunion : ces conseils ne sont que du vécu, promis !

Logements : bienvenue dans la galère des assurances loyers impayés.

Tout d’abord, je l’indiquais, trouver un logement à distance peut s’avérer très compliqué. Pour le coup, je peux comprendre la défiance des propriétaires et des agences envers ce type de procédure. Comment être certain d’un dossier, d’une date d’emménagement pour des personnes à 10 000 kms de l’île ?

Cependant, alors qu’un réunionnais sur 10 vit dans un logement insalubre, une importante partie des logements modernes sur l’île sont aujourd’hui conventionnés sous une assurance loyer impayé.

Résultats : des critères d’obtentions très (trop) strictes. La nécessité d’un salaire de 3 fois le montant du loyer, à l’euro près, un CDI ou un CDD supérieur à 10 mois, l’impossibilité d’avoir des garants – hors statut étudiant mais d’un autre côté, les revenus doivent être inférieurs à un certain niveau car le logement est bien souvent en défiscalisation…

J’ai ainsi développé une certaine expertise au montage de dossier dans ces situations aberrantes. N’hésitez pas à me contacter si vous êtes confrontés à ce problème et que vos dossiers sont systématiquement refusés…

Mes 3 conseils pratiques pour votre emménagement à La Réunion :

  • Pour commencer, optez soit pour un meublé, une sous-location, du gardiennage de maison, un airbnbafin d’avoir le temps sur place de vous trouver un futur logement. Cela vous évitera l’angoisse de l’arrivée et vous permettra de prendre doucement vos marques. Le gardiennage de maison est régulier, ici, à La Réunion. Pour cela, les groupes Facebook sont des mines d’informations : Expats à La Réunion, Immobilier à La Réunion, Annexes DRIM… Ainsi, en échange d’un paiement juste des charges, de nourrir le chat, ou parfois même d’une simple présence dissuasive, vous pouvez trouver un logement temporaire gratuitement, principalement pendant la période des vacances. Une bonne raison de choisir sa période d’arrivée ! 
  • Ne vous précipitez pas sur les annonces : il est décisif de tester les durées de trajets pour le travail, l’école, les activités avant tout. Nombreux sont les jeunes arrivés qui déménagent quelques mois après, n’ayant pas anticipés les bouchons, les basculements de la Route du Littoral, les dépôts scolaires… Ainsi, si vous avez l’occasion, testez les quartiers, échangez autour de vous afin de trouver VOTRE coup de cœur.  De même, si vous venez seul(e), nombreuses sont les collocations qui vous permettront rapidement de rencontrer du monde.

Pensez aussi à l’option WAZE qui vous permet d’estimer votre durée de trajet en fonction des horaires.

  • Enfin, les alertes Le Bon Coin seront vos meilleures alliées pour dénicher votre perle-rare. Comme en métropole, dans la mesure du possible, optez pour un direct propriétaire. Pour les agences, pensez à demander si le logement est concerné par la défiscalisation et par l’assurance loyers-impayés : vous pourrez ainsi adapter votre dossier en fonction et/ou ne pas perdre de temps à le visiter (cf plus haut).
    A noter : certaines charges communes sont très importantes, avec des jardiniers notamment prévus plusieurs fois par semaine : c’est important de se renseigner avant !

Voitures & déplacements : anti-ci-pation !

La Nouvelle (future) Route du Littoral (NRL)

Vous le savez, ou si ce n’est pas le cas, vous vous en rendrez compte très vite : les déplacements sur l’île de La Réunion sont très très compliqués.

L’île est surchargée en voiture et la culture du « seul dans ma voiture » est encore très importante face à des transports en commun encore trop aléatoires. Ici, la voiture est sacrée. Sur une île aussi petite, forcément…ça coince. En attendant notamment l’ouverture de la Nouvelle Route du Littoral en 2020-2021 pour les plus optimistes, qui mettra ainsi fin aux basculements et fermetures réguliers de l’ancienne route pour les futurs résidents du Nord et de l’Ouest.  mieux vaut anticiper pour celles et ceux qui hésitent entre le Nord et l’Ouest de l’île.

Mes conseils concernant vos déplacements :

Avis très personnel : dans la mesure du possible, essayez de ne pas vivre trop loin de vos activités. En plus de vous éviter des bouchons aux heures de pointes, du stress, de la dépense en essence, de limiter l’usure de votre voiture, cela vous permettra de rassembler, dans un seul lieu, votre travail et votre vie personnelle et familiale : activités des enfants, associations, sorties entre amis… Vous verrez, tout est beaucoup plus simple ainsi !

  • Si votre travail n’est pas situé dans votre lieu de rêve (coucou les résidents de la Côte Ouest qui travaillent à Saint-Denis), essayez de garder le minimum de distance possible entre les deux. De même, nuancez un peu les propos de certains : souvent, on est persuadé que le choix qu’on a fait est le meilleur et on manque, souvent d’objectivité… Bref, ne sous-estimez pas l’importance du trajet que vous ferez matin et soir. Vraiment. Même au soleil, les bouchons, ça use… Selon votre activité, n’hésitez pas à négocier des horaires légèrement décalées avec la vie à La Réunion, plus tard le matin, plus tard le soir par exemple. Très souvent, cela se joue à quelques minutes près !
  • Prenez les mesures nécessaires avant tout déménagement : soit en faisant venir votre voiture, par transport maritime, depuis la métropole en « roro » ou en la chargeant d’affaires comme nous dans un container, soit en louant une voiture sur une durée assez longue, afin de pouvoir bien négocier les prix à la journée, le temps de trouver sur place une occasion. Les bonnes occasions sont d’ailleurs difficiles à trouver sur l’île, les voitures s’usent vite ici, étant donné la topographie de l’île et son climat. Donc prenez le temps de trouver le bon véhicule et n’hésitez pas à mobiliser votre entourage. Il y a beaucoup d’annonces, ne vous précipitez pas !
  • Même si vous n’aurez pas forcément besoin de votre voiture quotidiennement, les week-ends, celle-ci vous sera indispensable. Malheureusement, dans tous les cas, il vous faudra investir. Je n’imagine pas vivre ici sans voiture dans la durée, malheureusement. C’est faisable, attention. Mais aléatoire. Et il faudra faire preuve de beaucoup de patience. C’est ainsi… La meilleure astuce est probablement de l’importer de métropole ici à La Réunion chargée d’affaires : vous serez à la fois plus vite opérationnel et indépendant. De même, vous bénéficierez, aussi d’une revente plus avantageuse (les prix étant plus élevés ici à La Réunion).

Alimentations et consommations : du changement !

 

Premièrement, pas d’inquiétude : les centres commerciaux sont légions ici à La Réunion, au dépend parfois du commerce de centre- ville… Bref, globalement, vous trouverez, ici, à La Réunion tous vos produits de consommation. À des prix légèrement différents, évidemment. Vous apprendrez, bien vite, à choisir vos nouveaux produits…

Mes conseils concernant vos achats de tous les jours :

  • J’en parlais déjà dans mon premier article : pour une consommation locale et fraîche, optez pour les nombreux marchés présents sur l’île. Mon coup de cœur va pour celui du Chaudron, à Saint-Denis. Probablement, le moins cher de l’île et le plus typique. En venant en fin de marché, certains maraîchers bradent leurs produits : une bonne astuce !
  • Mes petites astuces en plus : pour info, bien souvent, le prix de la viande est moins chère à la découpe chez le boucher. De même, vous découvrirez que les « soldes » à La Réunion et toutes opérations de promotion rencontrent toujours un très grand succès. Préparez-vous à jouer des coudes : par moment, cela vaut vraiment le coup !
  • Pour votre intérieur, les villes comme Saint-Denis ou Saint-Pierre, voir Saint-Gilles proposent de plus en plus des concept-stores et magasins de décoration de très bons goûts mais à un certain prix. Parfois, un petit tour au Grand Marché de Saint-Denis vous permettra de trouver quelques jolies pièces typiques, bien qu’issues majoritairement de Madagascar. Mais si vous souhaitez une décoration sur-mesure et unique, Pinterest regorge de bonnes astuces (récupération de palettes, astuces déco avec de la vannerie…) : les décorations « tropicales » sont tendances, profitez-en !

Commander sur internet : le casse-tête réunionnais

C’est l’un des points négatifs lorsqu’on vit sur un territoire insulaire français : même si vous vivez en France, peu de sites internet livrent à La Réunion, pour des raisons douanières notamment. De même, si parfois vous arrivez à être livré, vous ne serez jamais certain des délais, parfois plusieurs mois, ni de la qualité du colis à réception.

Vivre à La Réunion, c’est aussi une certaine complexité administrative qui a bien du mal à rattraper le développement du numérique. Alors qu’une grande partie de l’île sera bientôt couverte par la fibre, inutile, bien souvent, de consulter les sites nationaux de vos marques préférées.

Non seulement les produits présents n’existent, pour la plupart pas encore sur l’île (et ne seront peut-être jamais disponibles ici) mais le site est, bien souvent, inadapté au territoire et les informations présentes vous seront inutiles (ou alors, essayer l’extension en .re, on ne sait jamais, de plus en plus de marques développent des sites spécifiques à l’île).

  • Mon astuce pour vous faire livrer à La Réunion : pour les sites comme Wish, Aliexpress livrent à La Réunion mais pour cela, il faut bien indiquer France comme destinataire et préciser La Réunion dans État et le tour est joué. Attention, il se peut que tout n’arrive pas forcément…Donc pas toujours très fiable.
  • Les marques comme 3 Suisses, La Redoute, Boohoo, Amazon, Ebay peuvent livrent également à La Réunion, cependant il vous faudra pré-sélectionner les produits disponibles à La Réunion (et cela réduit pas mal le choix pour Amazon notamment) et il faudra s’acquitter parfois de frais assez importants de livraison.

Thomas Pairé a ainsi eu LA bonne idée pour les français expatriés et pour les ultra-marins notamment. Son entreprise Easy-Delivery est une petite révolution pour La Réunion. Le principe est assez simple et j’ai eu la chance de tester le concept. Suivez le guide, en 4 étapes.

  1. Vous commandez sur votre ou vos sites internet préféré(s) en France et en Europe. Toutes marques, toutes dimensions (dans la limite du raisonnable hein, cela ne fonctionne pas avec les voitures, je vous vois venir si vous avez un peu lu mon article…). J’ai ainsi décidé de faire le plein chez H&M : chaussures, polo, pantalon… un ravage à la carte bleu.
  2. Vous faites livrer votre colis ou vos colis chez eux, dans les entrepôts situés à Marseille. Ils deviennent alors un peu votre boite postale sur le territoire français,  la caze Maman, version professionnelle. À cette étape là vous pouvez soit attendre d’autres colis, procéder à son ouverture et demander la vérification et/ou procéder à son expédition immédiate.
  3.  Ainsi, à réception du colis dans les entrepôts, vous êtes informés par message. Easy-Delivery vous fournit alors des informations sur la taille du colis, son poids…En fonction de ces données, vous obtenez une estimation de prix selon le transporteur sélectionné afin de procéder au rapatriement du colis jusqu’à La Réunion : Chronopost, UPS… Agissant en tant que « grossiste », Easy-delivery vous permet bien souvent de bénéficier de tarifs privilégiés avec les nombreux transporteurs partenaires.Ainsi, tout dépend de votre budget et de votre patience ! Pour ma part, j’ai opté pour un Colissimo à 30 €, reçu en 10 jours. Le colis était ouvert et abîmé (merci les douanes…), mais rien ne manquait.
  4. Il ne vous reste ensuite qu’a régler le coût de l’envoi depuis votre espace personnel sur le site internet via Paypal et ils s’occupent de tout : déclaration douanes, relations avec le transporteur… Vous n’avez aucune inquiétude, votre colis arrivera chez vous.

Easy-Delivery joue ainsi le rôle d’un intermédiaire en quelque sorte et vous permet ainsi de commander tous vos produits, peu importe votre lieu de résidence (ils livrent dans 125 pays!), avec fiabilité et rapidité. En plus de cela, les équipes d’Easy-Delivery propose plusieurs options comme la vérification de vos colis, le regroupement de colis si jamais vous commandez sur plusieurs sites internet (excellente idée!) et même une assurance gratuite, comprise dans le prix… Bref, une vraie bonne astuce testée et approuvée !

Ainsi, vous l’aurez compris, en 12 mois, les repères se consolident, l’entourage se constitue et les conseils, j’espère, s’affinent !

Vous souhaitez vous lancer et vivre à La Réunion ? Si vous avez des interrogations, n’hésitez pas à m’écrire ou à me laissez un commentaire !  

Enfin, si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, et à me suivre sur Instagram et Facebook !


Cet article a été sponsorisé par la société Easy-Delivery. J’ai pu bénéficier d’un test-produit gratuit tout en gardant impartialité et objectivité dans mon expérience. 

4 Comments

  • Diane 30 août 2018 at 9 h 08 min

    Bonjour !
    Je m’installe à La Réunion pour bosser à St Pierre, dans un mois et demi.
    Merci pour ce blog, qui je sens, va beaucoup me servir !
    Diane

    Reply
    • TravelsGallery 30 août 2018 at 11 h 26 min

      bonjour Diane !
      Merci pour ton commentaire et je te souhaite, évidemment, un très bon emménagement sur ce petit joyau de l’Océan Indien!
      Si besoin d’informations et de conseils, n’hésites pas évidemment ! A bientôt,
      Brice.

      Reply
  • Cecile 21 septembre 2018 at 15 h 46 min

    Bonjour,

    Très bon blog et merci pour ces informations.. Moi je compte rentrer en début 2019 (mutation).

    Bonne continuation et merci encore.
    Cécile

    Reply
    • TravelsGallery 17 octobre 2018 at 8 h 31 min

      Merci Cécile pour ton commentaire ! Il te reste encore un peu de temps pour découvrir les moindres recoins de l’île !

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :