L’Inde insolite : les 10 subtilités à connaitre avant de partir

insolite

Comme tous les pays, l’Inde possède ses subtilités. Celles qui peuvent nous dépasser, qui nous étonnent, nous font sourire et nous laissent un souvenir intacte d’un moment insolite. C’est aussi pour ces spécifiques culturelles que nous voyageons. Se remettre en question. Se faire bousculer dans ses idées reçues, ses clichés, ses aprioris. Voici ma sélection des 10 subtilités qui m’ont surpris et qui font aussi de l’Inde, l’un des pays les plus riches culturellement que j’ai eu la chance de visiter… et l’un des plus insolites !

1. Être photographié, tu seras. 

En Inde, la photo est partout. Et les indiens la vénèrent. Surtout les selfies. Saviez-vous que l’Inde est le pays avec le plus de morts par selfie (véridique) ? Insolite, je vous le disais. En voyage, nous sommes très très souvent assaillis par les demandes de photos. C’est valorisant, flatteur, mais toujours très surprenant quand, lorsqu’un indien ose vous demander une photo, vous vous retrouvez alors avec une dizaine d’indiens faisant la queue et vous enchainez alors les selfies et les poses devant un attroupement de gens. Voyager en Inde, c’est flatter aussi un peu son égo et qu’on se l’avoue : ça a du bon !

2. Le mouvement de tête, te déconcertera.

Si vous êtes fins observateurs (ou pas forcément finalement), vous verrez rapidement un mouvement unique de la tête lorsque vous discutez avec les indiens. Difficilement imitable, il consiste à un dodelinement léger de la tête, de haut en bas et de gauche à droite à la fois, assez perturbant mais qui, je ne sais pour quelle raison, renvoie une image sympathique de votre interlocuteur. Il ne s’agit à la fois ni d’une réponse affirmative, ni négative, mais plutôt un signe qui signifie  :« Tout va bien » « Je comprend », « Surement », ou encore « Peut-être ».  Il n’est pas dans la culture indienne de provoquer un échange tendu ou une dispute. Cet insolite dodelinement de la tête permet alors de désamorcer tout conflit, sans pour autant le résoudre… On a adoré ! Une video humoristique a d’ailleurs été publiée sur le sujet :

3. Les gestes tactiles entre hommes, tu adopteras.

Surprenant, déroutant, différent : baladez-vous dans les rues d’Inde et vous verrez rapidement des couples d’hommes se tenir par la main, le bras, parfois même par le petit doigt. Ne soyez pas surpris et n’imaginez pas une liberté sexuelle assumée, loin de là.  Il est en Inde très commun entre hommes de se promener ainsi, main dans la main. Il s’agit simplement d’une démonstration d’amitié. Il est courant par exemple, lorsqu’on vous demande une photo, que l’indien vous prenne par la main ou le bras pour la photo. C’est déstabilisant mais chaleureux aussi.

4. Gauchers à table, difficultés tu auras ! 

Si, comme moi, vous êtes gauchers, préparez-vous à des repas…salissants ! Comme dans de nombreux autres pays, il n’est pas très bien vu d’utiliser sa main gauche en Inde. C’est même très mal vu. La raison est assez simple : la main gauche est tout simplement réputée comme étant impure car utilisée uniquement pour des tâches…impures. Sans rentrer dans les détails, les Indiens n’utilisent pas de papiers toilettes et sont adeptes plutôt du jet d’eau et de…leur main gauche. L’utiliser est donc très mal perçu, et on peux les comprendre !
La main droite est par conséquent celle qui est la plus active. On l’utilisera dans toutes les situations, pour manger (essayez de couper un naan avec une seule main, vous verrez la difficulté!), mais aussi pour serrer la main, donner ou recevoir de l’argent…

5. Avec l’Indian Look, tu rigoleras (avec bienveillance). 

Vous vous rendrez assez vite compte : les indiens adorent prendre soin d’eux. A part éventuellement les anciens et les « saints », les indiens sont de grands adeptes de la mode, de l’extravagance des couleurs, des coupes de cheveux insolites… Si on peut émettre quelques réserves sur les choix vestimentaires des indiens, sur le mélange des couleurs et des motifs, il n’en reste pas moins que les indiens sont tous toujours très apprêtés.

La coupe de cheveux est là-bas une institution et ils font preuve d’imagination pour sortir du lot. Sans parler des femmes indiennes, qui, elles sont d’une beauté spectaculaires aux tenues splendides. On comprend alors les indiens qui veulent plaire, par tous les moyens.

6. Boire de l’alcool, tu chercheras.

La consommation d’alcool est loin d’être aussi commune que chez nous, en occident. La législation dépend d’ailleurs uniquement des états, je vais donc parler uniquement de ceux traversés, à savoir au nord du pays. Il est (très) rare de trouver un restaurant local qui propose de l’alcool. Ils n’ont bien souvent pas la licence et votre question pourra, à juste titre, les vexer légèrement. En revanche, vous en trouverez assez régulièrement dans les lieux touristiques. Si vous avez lié connaissances, les locaux vous indiqueront souvent un Wine Shop, peu chaleureux. Une cave sombre, un frigo bruyant, un indien peu souriant et vous voilà en train d’acheter une Kingfisher (bière locale) comme si vous achetiez de la drogue. Un moment insolite à vivre !

7. Chaussures à l’entrée, tu laisseras.

Si vous n’aimez pas montrer vos pieds, votre voyage en Inde sera l’occasion de passer outre ce complexe. En effet, il est très courant dans le pays de laisser ses chaussures à l’entrée des magasins et des maisons. Cela arrive même qu’on vous demande de les enlever en pleine rue, bondée de monde, à proximité d’une mosquée ou d’un temple. Insolite. Dans l’ensemble des magasins de tissus, les indiens par politesse (et sens du commerce aussi, avouons-le) vous indiqueront que vous pouvez garder vos chaussures. Insistez et laissez-les à l’entrée : ils apprécieront malgré tout le geste et cela reste assez agréable de déambuler pieds nus sur des tapis au milieu de la soie et du coton.

8. Avec les films de Bollywood, tu chanteras.

C’est cliché, mais tellement bon. Nous avons eu la chance d’en visionner un dans le plus grand cinéma d’Inde du Nord, le Raj Mandir Cinéma de Jaipur et pas n’importe quel film : le plus gros blockbuster indien du moment : Badrinath Ki Dulhania. LE film du moment dont la sortie, à l’occasion de la Fête des Couleurs Holi 2017, a été un événement dans tout le pays.
Une fois dans la salle, le spectacle ne se déroule pas qu’à l’écran. C’est une foule survoltée qui siffle, bavarde, chante, danse pendant le film…Rapidement, vous vous sentirez comme embarqué dans une atmosphère dingue et insolite. Un sourire immense à la sortie. Je ne résiste pas à l’envie de vous partager LA chanson du film, qui, avec ses  200 millions de vues, démontre cet engouement populaire autour de la culture bollywoodienne.

 9. Le crachat, tu accepteras. 

L’Inde est loin d’être le seul pays ou le crachat ne pose aucun problème de jugement, tout comme le rot. Les raclements de gorges sont très courant. C’est déroutant pour nous, c’est certain. On ne s’y fait jamais vraiment en fait quand un conducteur de Tuktuk, un serveur ou un interlocuteur se met à se racler la gorge bruyamment pendant votre discussion et à cracher. Régulièrement, vous entendrez des bruits de raclement de gorges dans la rue, chez vos voisins de paliers, au restaurant… Il faut aussi bien distinguer le crachat « classique » du jet de salive rouge que vous verrez aussi un peu partout. Il s’agit d’un mélange réalisé à base de Bétel, une plante mélangée avec plusieurs ingrédients et qui remplace, souvent, le dentifrice et le tabac. Un 2 en 1 surprenant par sa couleur rouge éclatante que les indiens mâchent à longueur de journée.

10. La gestuelle du respect, tu apprendras. 

Enfin, c’est certainement, l’une des particularités indiennes les plus connues dans le monde entier, le salut à mains jointes est couramment utilisé. Il est un signe de respect. Soulignez votre geste d’un « Namasté » et vous serez rapidement pris d’affection par votre interlocuteur. Lorsque vous faites l’effort d’adopter les us et coutumes de leur pays, les indiens vous le rendent bien.
De même, lorsque vous faites la rencontre dans une famille indienne d’un ou d’une ainé(e), il est courant de venir saluer ses genoux en les touchant légèrement de votre main en se courbant devant. Une posture insolite mais surtout une grande marque de respect. L’ainé(e) viendra vous bénir d’un geste de main sur la tête et vous aurez une impression de grande spiritualité par ce geste anodin mais surprenant.

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :