Mes plus beaux marchés à La Réunion : mon top 3 !


C’est une institution. Un incontournable de l’île de La Réunion. Un indispensable même. Les marchés de l’île proposent des moments uniques pour les voyageurs de passage sur notre île car ils permettent, en quelques minutes, de se plonger instinctivement dans une ambiance typique, unique et dépaysante.


L’île regorge d’un nombre incalculable de marchés forains, qu’ils soient hebdomadaires ou permanents et je suis bien loin de les avoir tous arpenter. Cela offre un avantage considérable pour le touriste de passage ; à chaque jour, ou presque, son marché et son ambiance spécifique. Saint-Paul, Camélias, Sainte-Marie, Chaudron, Saint-Pierre, Saint-Gilles… On s’y perdrait. Les marchés à La Réunion font indéniablement partie de son identité, car on s’y rend évidemment pour réaliser ses courses de la semaine, on y flâne aussi. On y discute aussi, beaucoup. On déambule entre les étales, on prend le temps de choisir, d’échanger, de s’enrichir.

Les maraîchers et artisans de l’île sont riches souvent d’une histoire, de secrets de famille, de recettes typiques et de conseils toujours éclairés.

Vous rendre dans un marché, c’est y savourer l’instant. C’est oser poser des questions et s’afficher comme un non-initié. La diversité des produits qu’offre l’île de La Réunion est telle que même après bientôt 2 ans ici, je découvre encore des fruits, des légumes, des plats et c’est un plaisir chaque fois renouvelé que de me rendre dans l’un de ces marchés.

Lieux de vie, immergez-vous dans la culture made in 974. 

LE MARCHÉ DU CHAUDRON : Plongez dans La Réunion vibrante ! 

Vous l’aurez compris, c’est un peu mon petit chouchou. Premier marché découvert à mon arrivée sur l’île, première plongée dans La Réunion que j’aime. J’en ai déjà parlé lors de mon article sur les activités insolites du Nord de La Réunion.  Bruyante, vibrante, déconcertante. C’est ici que vous découvrirez une vraie ambiance de marché, agitée et chaleureuse.

Si le cadre est bien loin d’emballer les voyageurs en quête de paysages insulaires, vous trouverez au marché du Chaudron l’une des plus importantes diversités de produits. Maraichers, bouchers, artisans, poissonniers, tisaneurs, fleuristes…Il y en a pour tous les goûts, toutes les odeurs, tous les sons. Souvent étouffant de chaleur, abrité sous d’immenses parasols et de bâches multicolores, les producteurs et artisans péi vous accueillent ici avec clameur, bonne humeur et dégustations. Toujours.

On raconte, aussi, que les prix sont les plus abordables et force est de constaté que comparativement au Marché de Saint-Paul,  les prix sont nettement inférieurs.  Vous vous sentirez parfois un peu seul au milieu des conversations créoles et vous aurez parfois du mal à comprendre votre interlocuteur, mais le lieu est unique justement pour ça.

Cette Réunion authentique et chaleureuse, un joyeux bordel organisé et une occasion unique de découvrir des légumes lontan comme on en trouve nul part ailleurs. Bref, un vrai coup de cœur pour ce marché que je recommande à tout voyageur.

Mes adresses en + : Le marché des Camélias de Saint-Denis est aussi l’un des plus typiques de l’île je trouve. Et Celui de Sainte-Marie offre un bon compromis, avec sa situation en bord de mer et sa taille humaine. Bref, le territoire Nord de La Réunion fait pour moi office de meilleur élève de l’île concernant les marchés typiques et authentiques. Bien joué ! 

INFOS PRATIQUES : 
-Le Marché Forain du Chaudron se tient tous les mercredis et dimanches matin dès 6h.
– Il a lieu au coeur du quartier du Chaudron de Saint-Denis, non loin de l’Eglise et du Score. 

 

LE MARCHÉ DE SAINT-PAUL : Le marché version carte postale

S’il est l’un des plus visités par les voyageurs de passage sur notre île, c’est qu’il y a une raison. Plusieurs même. Le Marché de Saint-Paul est, avant tout, l’un des plus grands de l’île et s’étend sur plusieurs centaines de mètres le long du littoral saint-paulois. 

Marché haut en couleurs, les vendredis et samedis matins ont ici clairement un goût de vacances. L’odeur marin, le bruit du vent qui agite les feuilles des hauts palmiers, les étales colorés d’artisanat malgache (et oui, c’est souvent le cas…), la sono à fond des vendeurs de samoussas et de bonbons piments…

Le marché de Saint-Paul est l’un des plus touristiques et on prend plaisir à venir y déguster quelques samoussas justement, tout en buvant de l’eau de coco directement dans le fruit, tout en flânant entre les étales des maraichers et des artisans venus de toute l’île. Comme dans tous les marchés de l’île, mais peut-être encore plus pour celui-ci qui est vite pris d’assaut par les touristes notamment, je vous conseille de vous y rendre très tôt.

Vous gouterez alors, avec plus de saveurs, à l’authenticité des lieux lorsque les maraîchers, petit à petit, installent leur stand. De même, très vite, la chaleur en fin de matinée entre les allées d’étales est difficile à supporter.

Et puis… il n’y a pas d’heure pour déguster de bons samoussas. 

Avec un peu de chances, vous apercevrez sûrement les tenues colorées de Julicia qui, accompagnée souvent de Clovis de l’Office de tourisme de l’Ouest, déambule entre les étales suivie de près par quelques touristes à la peau rougie par le soleil. N’hésitez pas à tendre une oreille lorsqu’elle expliquera comment sélectionner une mangue bien mûre… C’est toujours utile. 

Plus d’infos sur le Zarlor Gourmand de Julicia par l’Office de Tourisme de l’Ouest, c’est par ici. 

INFOS PRATIQUES : 
– Le Marché de Saint-Paul se tient tous les vendredis et samedi matins (si possible, privilégiez le vendredi matin)
– Il a lieu au front de mer de Saint-Paul. Attention, le stationnement n’est pas toujours évident. 

LE MARCHÉ DE SAINT-PIERRE : Le marché à la renommée nationale

C’est probablement parce qu’il a su garder à la fois une part de son authenticité tout en étant l’un des marchés les plus populaires pour les touristes de l’île que le Marché de Saint-Pierre s’est vu obtenir la 3ème place au classement des plus beaux marchés de France.

Au marché de Saint-Pierre, à l’ombre des filaos, au bord du lagon, les producteurs du Sud de La Réunion sont nombreux à venir s’y installer le samedi, très tôt, dès 6h. On raconte, qu’étant donné sa situation, on y trouve les meilleurs palmistes frais de l’île. Si la majorité des étals est identique à ceux de Saint-Paul, on notera une présence peut-être plus importantes d’étals bios. Enfin, si vous venez tôt, comme au Chaudron, vous pourrez découvrir le surprenant marché aux volailles vivantes… Encore authentique, je vous disais.

Ici, à nouveau, la convivialité est de mise et le marché bénéficie d’une belle animation, comptant notamment sur ses maraichers qui alpaguent le chaland à coup de prix remisés et de compliments bien intentionnés…

 

Un seul bémol : les étroites allées du marché sont très vite submergées de monde, et il en devient presque difficile d’y flâner en toute tranquilité. 

Au loin, laissez-vous porter par l’odeur, on ne peux plus alléchante, poulets grillés que l’on trouve régulièrement en bord de routes les dimanches à La Réunion et que vous trouverez aussi facilement au marché de Saint-Pierre.

Ainsi, muni de votre jus de canne frais, clôturez votre matinée sur la plage de Saint-Pierre où vous dégusterez, avec un peu plus de tranquillité, vos brochettes de poulets avant de profiter, finalement, d’un peu de fraicheur dans le lagon…

INFOS PRATIQUES : 
Le Marché de Saint-Pierre se tient tous les samedi matins 
– Il a lieu au front de mer de Saint-Pierre également. 

Alors, elles sont pas belles les vacances à La Réunion ?   

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, et à me suivre sur Instagram et Facebook !

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :